Sponsored Content

Rubrique Rebelle : Le soutien de l’école soulève un skieur de Louis-Riel lorsqu’il est absent pour son sport

Par Ottawa Sports Pages, pour les Rebelles de Louis-Riel

Thomas McKinlay

Comme skieur élite, Thomas McKinlay s’est habitué à l’apprentissage à distance bien avant que c’est devenu la norme pour de nombreux étudiants.

L’élève de la 11e année à l’École secondaire publique Louis-Riel a chaussé sa première paire de skis alors qu’il était âgé de 3 ans, et c’est à partir de 8 ans qu’il a debuté au niveau compétitif, comme son père.

En représentant Mont-Tremblant, l’originaire de Blackburn Hamlet est devenu l’un des meilleurs jeunes skieurs au Québec, et porte présentement les couleurs de la Division Laurentienne dans la catégorie U18-U21.

Thomas adore l’adrénaline que la descente lui donne, le sentiment d’aller vite, de bouger. Il aime aussi le mode de vie que le sport lui procure, comme les voyages – il a déjà visité plusieurs régions du Québec, de l’Ontario, des États-Unis et il s’est même rendu jusqu’au Chili.

Mais les demandes pour la poursuite du ski alpin à un niveau de haute-performance ne correspondent pas souvent à la configuration de l’école traditionnelle. Ce n’est pas un sport qu’on peut pratiquer que le matin ou pendant la soirée, et les camps d’entraînements ou les compétitions peuvent mettre les athlètes sur la route pendant plusieurs jours ou semaines.

Son entraînement de ski semblait toujours nuire à ses poursuites scolaires, jusqu’à ce que Thomas s’est inscrit au programme Sports-Études à Louis-Riel.

« Louis-Riel était vraiment une des seules écoles qui m’accompagnait pour le ski et qui était confortable que je manque beaucoup d’école pour m’entraîner », indique le champion de la capitale nationale pour les Rebelles en 2020. « Je n’ai jamais eu de conflits à propos de manquer d’école, des travaux ou des tests, je n’ai pas eu de mauvaises notes, et j’ai pu rester à date avec toutes mes classes en ligne avec le soutien de mes enseignants.

« J’ai vraiment été capable de me concentrer sur le ski lorsque je faisais du ski, et d’être moins stressé à propos de l’école. »

Thomas apprécie beaucoup la façon dont le programme Sports-Études – né en 2005 – est organisé, il note.

Le programme de ski fournit le transport aux pentes de skis de la région pour l’entraînement en hiver, et s’adapte pour que les athlètes puissent voyager avec leurs équipes civiles.

Aussi inclus est entraînement physique durant les heures d’école lorsqu’ils ne sont pas sur la neige. Les élèves reçoivent un crédit d’éducation physique à chaque semestre.

Thomas lève son chapeau aux installations sportives de Louis-Riel incluant le Dôme LR, et de l’appui reçu de Jean-Robert Léger, l’entraîneur de conditionnement physique de l’école.

« J’ai été capable avec l’école de bâtir mon corps pour être plus fort dans mon sport », souligne l’athlète qui était à la 3e place au classement provincial U16 lors de la dernière saison avant l’intervention de la Covid-19.

« J’adore le programme Sports-Études », ajoute Thomas, qui désire se hisser parmi les rangs de l’équipe du Québec, continuer à faire du ski pendant ses études universitaires, et souhaite un jour avoir l’opportunité de porter les couleurs de l’équipe canadienne. « Je ne pense pas que j’aurais pu faire ce que j’ai fait sans le programme. Cela aurait été beaucoup plus difficile avec une autre école. »

Apprenez-en plus sur le programme de Ski de Louis-Riel en téléchargeant ce dépliant, et sur dautres volets disponibles au: https://ottawasportspages.ca/2020/02/20/louis-riel-sports/

Leave a Reply