Dance Sponsored Content

Louis et Louise constituent le partenariat idéal pour le développement de la danse

Pour un danseur, l’équilibre représente probablement la caractéristique fondamentale de son art. Le nouveau partenariat sports-études entre l’école secondaire Louis-Riel et l’École de danse Louise apporte un ingrédient qui n’est pas toujours aussi ancré dans le monde de la danse : l’équilibre de vie.

LRdanse
–Par Ottawa Sportspage, pour Rebelles de Louis-Riel

Pour un danseur, l’équilibre représente probablement la caractéristique fondamentale de son art. Le nouveau partenariat sports-études entre l’école secondaire Louis-Riel et l’École de danse Louise apporte un ingrédient qui n’est pas toujours aussi ancré dans le monde de la danse : l’équilibre de vie.

Dans le cadre du programme sports-études unique de Louis-Riel, les participants au nouveau cours de danse qui débute cet automne s’entraîneront dans le studio de danse Orleans trois après-midi par semaine, et se mettront en forme à l’école les deux autres jours. Les séances se concluront à compter de 15 h.

« Je crois que cela représente une excellente occasion pour les parents, les élèves et les danseurs », a déclaré Mélanie Belair-Adams, directrice de l’École de danse Louise. « Il s’agit d’une belle façon de redresser son style de vie. »

Le programme diminuera une grande partie du stress que les familles vivent lorsqu’un enfant pratique un sport de compétition, poursuit Belair-Adams, car il y aura plus de temps disponible pour les devoirs ou pour être avec des amis et la famille en soirée.

« Nous trouvions que ce serait un excellent choix pour toutes les personnes concernées », indique le directeur du programme sports-études Ken Levesque. Il précise que l’École de danse Louise se trouve à cinq minutes de Louis-Riel sur Youville Drive (l’école offre le transport au moyen de ses propres autobus) et qu’il y a des instructions en français dans une installation de haute qualité. « Nous sommes emballés par ce projet. »

Ajouter un cours de danse aux offres du programme sports-études était particulièrement souhaitable, car cela tend à intéresser notamment les athlètes féminines, affirme Levesque.

« Nos filles pratiquent beaucoup d’autres sports, mais ce programme augmentera le nombre de filles inscrites dans le programme sports-études », explique Levesque, qui prévoit également ajouter un programme de meneuse de claque à l’avenir. « Il est important que les filles sentent qu’elles disposent des mêmes possibilités que les garçons dans le sport, l’éducation physique et le conditionnement physique. »


~~~~~~~~~ Advertisement ~~~~~~~~~


~~~~~~~~~ Advertisement ~~~~~~~~~

Le cours de danse aura le même cadre que les autres cours au sein du fructueux programme sports-études, en activité depuis 2005.

« Le soutien scolaire que les élèves-athlètes reçoivent est vraiment unique », affirme Levesque. « Aucune autre école ne peut leur proposer le soutien scolaire que nous offrons; leur emploi du temps est différent, et ils ont le temps de faire leurs études et de s’entraîner. »

Le programme de danse est ouvert aux élèves de la 7e à la 12e année de niveau avancé ou récréatif, avec une capacité limitée pour la première année.

« De concert avec Louis-Riel, nous sommes très heureux de faire partie de ce programme et de partager notre passion avec tous les enfants qui souhaitent y être associés », souligne Belair-Adams. « Je considère que cela peut être une nouvelle façon de suivre une formation. Cela change la manière dont les gens perçoivent la danse, et je pense que cela changera des vies. »


This story was made possible thanks to our advertising partners. We encourage you to support these groups who are dedicated to grassroots sport in our community!

Leave a Reply